Entretien avec Patrick Dupeyron du comité HAGETMAU dans les Landes

0

À quand remonte votre engagement dans le mouvement d’Emmanuel Macron ?

J’ai 54 ans, j’ai adhéré au mouvement le 8 avril (Et oui déjà presque un an).  J’ai suivi son évolution et en fin octobre j’ai rencontré ma référente départementale qui comme moi n’avait jamais milité au sein d’un parti.

A cette époque sur notre doux département des Landes (40) il n’y avait que 4 comités.

Très rapidement, nous avons créé une page Facebook « En Marche Les Landes », la structuration du mouvement s’est faite en douceur

A ce jour nous y avons 12 comités.

Parlez-nous du contexte local dans lequel vous faites évoluer En Marche !

Personnellement j’habite une petite ville de 4500 habitants HAGETMAU située au sud du département en plein secteur rural.

Mon seul comité compte à ce jour 21 adhérents ce qui fait de nous une équipe réactive et dynamique.

Et quant à la vie interne de votre comité ?

Ma plus grande satisfaction est le bon  » état d’esprit général  » de l’équipe. Une équipe très diversifiée au niveau social.

Nous nous réunissons chaque semaine et nous tentons de suivre les grandes lignes des  » conseils  » du mouvement.

Depuis un mois, nous tractons sur l’ensemble de notre secteur mais nous avons faisons aussi des réunions (Genèse En Marche / Santé / Commerce Rural, …)

Rencontrez-vous des difficultés ?

Globalement c’est le top. Mais une de nos déceptions est de ne pas arriver à motiver des personnes  » hors secteur  »  pour monter de nouveaux comités.

Notre circonscription est à ce niveau pas très bien représentée (3 comités mais les deux autres comptent 7 adhérents au total).

Le ralliement du Modem – actif sur cette zone – annonce une évolution très positive !

Comment contrez-vous les arguments des socialistes bien assis dans cette circonscription?

Dans cette terre très socialiste où « Henri Emmanuelli » est député depuis 1978, il nous semble intéressant de mettre en avant certains éléments portés par EN Marche ! :

  • La fin du clivage historique
  • Le renouvellement des classes politiques
      • Le programme ambitieux qui « bouge les lignes ».
      • Nous réussissons à faire passer le message d’EM sur le manque de candidature de femmes  avec un résultat positif

     

Que dire à une personne qui n’a jamais adhéré à un mouvement politique pour lui donner envie de participer ne serait-ce qu’une heure ?

Je présenterai ici mon sentiment personnel de la situation. Ce qui me touche en premier lieu est l’indépendance idéologique que l’on donne à chacun. Chacun peut venir mettre sa pierre à l’édifice, peu importe son parcours ou ses aspirations. Si notre mouvement entend dépasser les clivages, ce n’est pas pour les reproduire à l’interne… ! Bien sûr, la bonne humeur de l’équipe et sa convivialité sont des éléments décisifs de mon engagement. Enfin, les personnes qui nous rejoignent sont surtout caractérisées par leur volonté d’insoumission et d’une certaine insolence dans leur prise de position. À l’image d’Emmanuel Macron finalement…

Share.

About Author

Leave A Reply