Portrait de Pascal THOPART du Comité d’Albert dans la Somme (80)

0

Comment avez-vous découvert Emmanuel Macron ?

A la suite du rapport sur la modernisation de l’économie française, demandé par le Président de la République, François Hollande, à Jacques Attali, j’ai découvert dans un premier temps un personnage alors rédacteur de ce rapport, un certain Emmanuel Macron.

Je l’ai ensuite suivi lors de sa nomination en tant que Ministre du Budget.

EM avait une vision différente de l’économie. C’était très intéressant.

Emmanuel Macron apparait comme un candidat nouveau, au-dessus des clivages et au parcours exemplaire.

Les médias ont ensuite commencé à parler d’un mouvement citoyen créé par Emmanuel Macron.

En Marche était né.

Alors pourquoi adhérer à ce mouvement ?

En fait Emmanuel Macron, n’est ni méchant ni gentil. Il n’est ni de droite ni de gauche. Il est simplement pragmatique.

En Marche représente LE mouvement citoyen qui permet à tout à chacun d’être au cœur de la vie politique. Notre but est d’innover, proposer et agir sur notre territoire.

Agissons pour stopper la sclérose, la paralysie de notre pays. Arrêtons de penser que les riches sont des tricheurs et les pauvres des trainards.  Nous devons marier libéralisme et solidarité.

C’est ce qu’incarne pour moi, Emmanuel Macron.

C’est donc en novembre 2016 que j’ai créé immédiatement mon comité local à Albert (80300).

Comment est structuré à ce jour votre comité ?

Notre Comité Albertin compte aujourd’hui 9 membres. Le nombre d’adhérents est en constante augmentation ces dernières semaines.

Qu’est ce qui ressort de vos échanges avec les citoyens sur le terrain ?

Sur le terrain, on ressent un dégout pour la politique traditionnelle. Un besoin de renouveau de la vie politique se fait attendre. Les citoyens sont ‘dégoutés’ par les différentes affaires qui surgissent. Emplois présumés fictifs, salaires astronomiques…

De plus, les personnes rencontrées ont aujourd’hui envie de s’impliquer d’avantage, une page se tourne.

Quant aux intentions de vote, ils restent encore beaucoup de travail sur le terrain. Malgré des débuts difficiles, le travail paie et les gens se renseignent, viennent au contact, s’interrogent…

Nous sommes là pour répondre à leurs questions et nous serons jusqu’au bout.

Quels sont les prochains événements que vous prévoyez d’organiser ?

Régulièrement, j’organise des opérations de tractage sur le marché d’Albert dans la Somme.

Mon équipe et moi même, allons à la rencontre des Albertins, pour discuter, pour convaincre ceux qui ne le sont pas encore.

De plus, le vendredi 17 mars prochain, à 18 h à la salle basse de la Mairie (salle Birmingham), nous organisons une grande Conférence – Débats autour du programme d’Emmanuel Macron.

La référente territoriale Laurence DAVID MOALIC nous honorera de sa présence pour animer cette Conférence.

Les échanges seront fructueux j’en suis sûr.

Les participants repartiront avec un exemplaire papier du programme de notre candidat.

Le verre de l’amitié clôturera cette rencontre.

Comment appréhenderiez une personne qui ne vote pas ou qui ne s’est jamais interessé à la politique en tant que militant ?

Le discours est simple. Vous avez envie de renouveau. Vous souhaitez une politique différente, moins professionnalisée, plus citoyenne. Vous voulez faire entendre vos idées au plus haut sommet de l’Etat. Adhérer au mouvement En Marche.

L’inscription est entièrement gratuite.

Renseignements sur www.en-marche.fr

Share.

About Author

Leave A Reply